BOSC Pierre
58 ans
Basé(e) à La Réunion
PAYS D'EXPERIENCE
Comores, Madagascar, Maurice, Mozambique, Seychelles
00 262 692 98 46 99bosc.ardapierre.bosc974@gmail.fr

LANGUES DE TRAVAIL :

Français

DIPLÔMES :

  • Ingénieur agro-halieute

ANNEES D'EXPERTISE :

32

QUELQUES EXPERIENCES INTERNATIONALES :

  • - Etude des possibilités d’implantation en bordure côtière de cages aquacoles destinées au stockage d’appâts vivants pour la pêche thonière, 2002. Etude réalisée pour le compte de la FAO.
  • - Coordination d’un programme sur la connaissance de l’état des peuplements de poissons et de macrocrustacés des eaux douces des systèmes insulaires de la zone (Maurice, Comores, Mayotte, Seychelles, Madagascar), 2003 – Ministère français de l’Environnement,
  • - Coordination d’un programme d’accompagnement du développement de l’aquaculture du tilapia (Oreochromis niloticus) sur les hauts plateaux de Madagascar (1999/2006) – ARDA,
  • - Coordination d’un programme de coopération sur l’exploitation durable et l’aquaculture du crabe de mangrove (Scylla serrata) au Mozambique (2010/2012) – ARDA,
  • - Coordination d’un programme de coopération sur l’exploitation durable et l’aquaculture du crabe de mangrove (Scylla serrata) à Madagascar (2013/2014) – ARDA,
  • - Coordination d’un programme (en cours) sur l’analyse des perspectives de coopération en aquaculture entre la Réunion, Mayotte et les pays de la zone sud ouest de l’océan indien (2014/2015) – Ministère français des Outre Mer.

REFERENCES INTERNATIONALES :

FAO, Conseil Régional de La Réunion, Ministère français de l’aménagement du territoire et de l’environnement, Ministère français des Outre Mer

NEWS :

30 ans d’expérience dans le domaine de la gestion durable des ressources aquatiques côtières et hauturières et la connaissance des écosystèmes aquatiques tropicaux insulaires dulçaquicoles et marins. 25 ans d’expérience dans la conduite de projets de développement en aquaculture en contexte tropical. Etudes/expertises/conseils et gestion de projet en aquaculture tropicale, activités halieutiques et ingénierie de l’environnement (études/audits techniques, évaluation des potentialités de développement de nouvelles filières, transfert de bio-technologies, mesures d’accompagnement au transfert technologique, montage de projets de formation, organisation d’ateliers thématiques, mise en place d’opérations pilotes, mise en place d’interface technique facilitant le dialogue entre la profession et les organismes de recherche, mise en place d’outil-diagnostic/indicateurs de suivi des milieux aquatiques insulaires tropicaux, montage de projets de coopération ;